Carpe diem


Avec le retour de la couleur menace la
résurrection.
Je t’ai dit tu ne dois
pas revenir mort c’est
mort.
La mort est une erreur.

Heiner Müller


Dynamite et gaz toxique. Tête de mort et fleur. En deçà et au-delà. Rien ne symbolise mieux et plus clairement le caractère éphémère de notre vie que la boîte d’os du crâne humain. Une image miroir, comme la fleur débordant de force vitale juste à côté. Ce sont des images plastiques, qui s’apparentent à des sentences. «Memento mori» et «Carpe diem». Formules d’un état de flottement. Elles encouragent celui-ci à se livrer avec passion au plaisir des sens et à dévorer la vie, et exhortent tel autre à une existence morale en lui rappelant que la mort est toujours proche. Mais la mort est une erreur – d’une manière ou d’une autre. Ne serait-ce que parce que le cycle de la vie n’a de cesse de se perpétuer.

Andreas Bee

fermer